AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L & J .:. Que la musique soit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
dîtes bonjour à
Invité



MessageSujet: L & J .:. Que la musique soit !    Mar 20 Déc - 14:57




Que la musique soit !



La journée avait défilé à une vitesse phénoménale, pour tout dire je n'avais pas vu le temps passer. Les cours avait vraiment était très intéressant aujourd'hui... Façon de parler bien sûre ! J'étais au fond de l'amphithéâtre, c'était ma dernière heure de cours enfaîte. Et je commençais vraiment à décrocher. Je regardais le professeur parlait d'arts il était d'ailleurs parti sur un grand sujet, comme toujours mais, mon esprit n'était pas vraiment dans cet amphithéâtre... Je pensais beaucoup à mon père, je l'avais vu la vieille et il n'était pas venu me voir pour m'annoncer d'excellente nouvelle. Pourtant, j'aurais préféré qu'il m'annonce une excellente nouvelle mais, non... Mon père m'avait annoncé sa maladie qui le rongeait depuis maintenant plusieurs années, chose qu'il avait pris le soin de me cacher. Bizarrement il ne l'avait fait qu'avec moi, car mes deux grands frères étaient déjà au courant de ses problèmes de santé. En même temps, il devait très se douter que le jour où il me l'annoncerait, je ne serais plus vraiment dans mon état dis « normal ». Surtout que ma vie commençait à s'arranger, j'avais enfin trouvé le courage de quitter Julian une bonne fois pour toute... Pour commençais une nouvelle histoire avec Maxym qui lui me considère comme une princesse, d'ailleurs celui-ci fait souvent référence au dessin animé de « La belle et la bête » pour nous identifier, cela me fait bien rire, car je savais très bien qu'il était loin d'être une bête. Il vaut beaucoup mieux que cette fameuse imagine qu'on lui donne. Enfin pour en revenir à mon père s'il ma parler de sa maladie c'est que c'était bien la fin pour lui. Il ne me l'a pas présenté ainsi mais, c'est la vérité. J'aurais aimé pouvoir profiter de la fin de sa vie avec lui mais, celui-ci à carrément refuser que je laisse tout tomber pour lui. En même temps je peux le comprendre j’aurais fait la même chose. Bref, le cours pris fin à ma plus grande joie ! Je fus l'une des premières à sortir pour me rendre dans la salle de danse, j'avais besoin de décompressais un petit peu. J'entrais dans les vestiaires et alla directement dans mon cassier pour dépose mon sac ainsi que mes cahiers. J'attrapais ma tenue est parti me changer. Il y avait personne ce soir, c'était bizarre en général Loan est toujours dans les parages. Je commençais à m'entraîné puis rapidement j'entendis mon téléphone sonné, je partis rapidement en sa direction. C'était un message texte de Lukas qui me proposent que répété un peu ce soir. Je lui répondis aussitôt : « Okey, pas de soucis. On ce rejoins à la salle de musique vers 21 heures. Bisous. » Je remis mon portable sur le banc et remis la musique à zéro. Je passais un long moment à m'entraîner, je m'arrêtais au alentour de vingt heures, histoire de prendre une bonne douche et d'aller manger un petit morceau par là et de me fumer quelques clopes. Je pris tout de même la peine de prévenir Maxym que j'étais avec Lukas ce soir. Alors que j'arrivais dans la salle de musique, je pus entendre une personne jouait à un instrument. Je souris, cela devait surement être Lukas. Je rentrais doucement dans la salle pour ne pas interrompre l'artiste dans son inspiration. Je posais mes affaires sur une chaise puis écouta Lukas jouer, il joue vraiment bien ce mec. Lorsqu'il eut terminait je l'applaudis en avançant vers lui « Tu me surprendras vraiment toujours toi. » Je ris légèrement et m'avançais vers lui pour lui faire la bise. « Comment vas-tu ? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
dîtes bonjour à
Lukas A. Davenport
Messages : 93
Crédits : Unknown/Tumblr
Célébrité : Jared Leto
Situation : Célibataire
ID :
Réputation : 0



Feuille de personnage
Age: 27 ans
Etudes: Arts et Lettres
Club: Musique

MessageSujet: Re: L & J .:. Que la musique soit !    Mar 20 Déc - 18:45

Ma journée avait été super productive... Pas dans le bon sens du terme, malheureusement. Enfin, pas pour mes études, disons. Parce qu'autrement, j'étais super content de ce que j'avais fait, et j'étais persuadé que j'avais pas perdu mon temps. J'avais passé ma matinée en cours, grattant des notes sur mon carnet plutôt qu'écrivant mon cours sur mes feuilles. J'avais décidé de me lancer dans une nouvelle composition. A mon actif, j'en avais quelques unes déjà. En dix ans, j'avais eu le temps de tester, encore et encore, d'apprendre mon instrument, de le chercher, de le trouver, de l'adopter, de me lier à lui... Certaines étaient totalement abouties, d'autres nettement moins. En fait, les autres devaient trainer quelque part dans mon ancienne chambre, sous mon ancienne armoire, chez mes parents. Elles devaient être tâchées de citronnade, d'encre, devaient avoir jauni à cause de l'ancienneté des feuilles; l'encre devait être presque partie, les coins cornés, l'ensemble de la feuille complètement froissé... Bref, vous imaginez. Mais celles qui étaient terminées étaient rassemblées dans un classeur, rangées dans des pochettes plastiques, attendant juste le moment où elles pourraient s'exprimer, autant que j'en rêvais. Si je vous dis que je rêve d'être musicien de profession, vous me croyez ? Et soyez sûr que je comptais bien y arriver. Mais là, on s'en fout. Je reprends. Après ces supers cours où j'avais absolument tout écouté, je partis pour la cafet' où je déjeunai, prenant mon temps, continuant de chantonner doucement, travaillant encore alors que je finissais mon repas. Et je séchai les cours de l'après-midi, squattant la salle de musique, par chance disponible, pour pouvoir entendre un peu ce qui me trottait dans la tête. Je passai un paquet d'heure devant le piano, arrangeant des accords, en supprimant certains, en ajoutant d'autres. Je jouais avec les pédales, me reposant d'avantage sur l'oreille que sur les « partitions » que j'avais plus ou moins rédigées dans la matinée. Quand je jetai un œil à mon portable, laissant mes doigts se reposer un peu, légèrement raides après le temps passé sur le clavier, je remarquai que les cours étaient déjà finis. Et depuis un petit moment. Je me relevai, m'étirai sur toute ma hauteur, récupérai mon carnet, le rangeai dans ma poche, et m'approchai de la porte de la salle, avant de me stopper net dans mon élan. Hey, j'avais une idée. Une bonne idée même. Sortant mon portable, je commençai à pianoter sur le clavier, puis envoyai mon message à Joy. « Hey miss, ça te tente quelques répétitions ce soir ? J'ai quelques morceaux à travailler, ça pourrait être cool de bosser ensemble ! » L'attente ne fut pas longue, et elle me répondit positivement. Mes lèvres articulèrent un « yes » silencieux, et je sortis, filant vers mon studio pour aller chercher mon classeur, avant d'aller profiter un peu de mon début de soirée. Rendez-vous à 21h, ça me laissait largement le temps de reposer mes mains. Je passai m'acheter de quoi diner en vitesse un peu plus tard, puis me posai au parc jusqu'aux environs de 20h30, relisant mes différents morceaux que je considérais comment étant « aboutis », corrigeant parfois au critérium quelques notes. Presque à chaque fois que je reposais les yeux dessus, je finissais par modifier un truc. Au final, on pouvait diviser ce classeur en deux parties : Les abouties-abouties, et les abouties-que-j'allais-corriger-à-un-moment-ou-à-un-autre. Bref. A une demi-heure de l'heure à laquelle je devais retrouver Joy, je filai vers la salle de musique, encore une fois, toquai à la porte pour vérifier qu'elle était vide, puis rentrai, et déposai mes affaires près du piano. Je sortis certaines de mes compositions, puis laissai mes doigts se promener sur le clavier librement, histoire de m'échauffer un peu. Enfin, je me lançai, me décidant à rejouer certains morceaux qui avaient parfois plus de huit ans d'âge. Je me laissai emporter, fermant les yeux, me laissant simplement guider par mon inconscient qui connaissait chacun de ces morceaux par cœur. Une fois l'un de ceux-là fini, j'entendis des applaudissements, et j'ouvris les yeux calmement, posant mon regard sur celle qui s'approchait de moi. Je me levai, souriant franchement. Lui faisant la bise, je finis par la regarder, passant une main dans mes cheveux. « Bah, y a pas de quoi être surprise tu sais ! Mais merci... Ça va et toi ? La forme ? » Je me rassis sur le siège devant le piano, levant la tête pour continuer de la fixer. « Quoi de neuf ? Je sais qu'à la base, on est plus là pour répéter que pour discuter, mais ça nous fera pas de mal. Sauf si tu veux pas particulièrement ? » Machinalement, mes doigts caressaient le clavier, sans appuyer sur aucune touche. Certaines personnes faisaient ça avec leur chat, moi c'était avec les pianos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
dîtes bonjour à
Invité



MessageSujet: Re: L & J .:. Que la musique soit !    Jeu 29 Déc - 8:32




Que la musique soit !



J'aimais bien écouter Lukas jouer du piano, cela avait le don de me calmer les nerfs et surtout de m'apaiser. Lorsque j'étais petite j'aurais aimé savoir jouer, mais je ne me suis jamais lancé dans cette voie. J'avais bien trop de choses en tête lorsque j'étais petite pour me rajouter encore un autre truc en plus. Lorsqu'il eut terminé de jouer je lui décrochais un sourire en lui disant qu'il me surprendra toujours. Je ne dis que ce que je pense après tout ! Je lui fis la bise et me mis assise sur une table en regardant Lukas, je lui souris légèrement : « Ouais enfin je trouve que tu joue hyper bien, j'aurais bien aimé savoir jouer comme toi tu sais. » Lorsqu'il me demandait si j'allais bien, je réfléchis un petit moment, car même moi je ne le sais pas vraiment si je suis au top de ma forme ou pas. En même temps hier, j'avais reçu une violente gifle dont je ne m'attendais pas du tout... « Oui ça va mais, je suis un peu fatigué. » Je n'avais pas envie de l'embêter avec mes soucis familiaux et d'ailleurs je ne sais... J'ai peur de craquer si je commence à en parler. Même si je sais bien que cela n'arrangera rien à l'avenir ou autre, il n'y a pas d'autres solutions pour mon père. Mais, voilà je pense qu'au fond j'essaye de garder l'espoir que ma famille à oublier. Et je compte restais positive encore un long moment, rien n‘est perdu après tout, même si à l’annonce de cette maladie qui maintenant et devenue incurable.. Je n’était pas vraiment au top niveau moral, en même temps il faut me comprendre, je pensais que mon père était en excellente santé et tout d’un coup il m’annonce qu’il à une maladie qui me cache depuis plusieurs années.. Il pensait peut-être que je le prendrais bien… Enfin je ne sais pas et je réfléchis de trop et oui j’en veux beaucoup à mon père de ne rien m’avoir dis ! Il aurait dû, je suis sa fille et en plus je suis très proche de mon père.. Puis Lukà me dis : « Quoi de neuf ? Je sais qu'à la base, on est plus là pour répéter que pour discuter, mais ça ne nous fera pas de mal. Sauf si tu ne veux pas particulièrement ? » Cela me fait penser qu'il à souvent était présent pour moi lorsque je n'étais pas au top ma forme, surtout lorsque Julian était la cause de mes soucis. Mais en ce moment ce n'est pas celui-ci la source de mes soucis et à vrais dire je suis bien contente d'avoir enfin eu le courage de le quitter une bonne fois pour toute. « J'ai quitté Julian il y a quelques jours, j'en pouvais plus et il y a Maxym qui m'as avoué ses sentiments pour moi. Donc j'ai pris une décision et j'espère que je ne vais pas être prise encore pour une conne cette fois. Enfin Max n'est pas du tout le même que Julian. Et toi quoi nouveau ? » Je lui souris légèrement avant de rajouté d’un ton calme : « Je m’en fiche un peu, enfin tu sais que j’aime bien parler donc si t’as envie de discuter pendant un petit moment avant que l’on ce mettent à répété il y a aucun soucis. Je suis une vraie pipelette ! Donc fait attention ! » Je ris légèrement, c’est vraie que les gens qui me connaissent assez bien, savez que par moment lorsque je me lance dans une conversation cela peu très bien durée pendant plusieurs heures surtout si j’ai des choses à dire. Enfin je pense que parler un peu ne pourra que me faire du bien après tout. Je posais de nouveau mon regard sur lui, le voyant caresser les touches du piano me fis légèrement sourire. Je ne dis rien puis je reposais mon regarda sur lui. En plus les fêtes de fin d’années approche à grand pas maintenant, je sais que je pars en vacance en montagne avec ma famille, ce qui me changera peut être les idées. Puis retrouver mes deux idiots de grand frères va mes faire beaucoup de bien je crois ! Enfin j’espère que Maxym va bien passé car voilà mes frères, ne sont pas vraiment faciles ! « Au faite tu fais quoi pour les fêtes de fin d’années ? »
Revenir en haut Aller en bas

dîtes bonjour à
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L & J .:. Que la musique soit !    

Revenir en haut Aller en bas
 

L & J .:. Que la musique soit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kirien dit: Que la musique soit!
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
University of Texas :: Hors jeu :: Corbeille-