AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Besoin d'aide peut-être ? | Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
dîtes bonjour à
Lukas A. Davenport
Messages : 93
Crédits : Unknown/Tumblr
Célébrité : Jared Leto
Situation : Célibataire
ID :
Réputation : 0



Feuille de personnage
Age: 27 ans
Etudes: Arts et Lettres
Club: Musique

MessageSujet: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Mar 20 Déc - 19:43

« Lukaaaaaaaaas !!! » Je me retournai, retirant le seul écouteur que j’avais glissé dans l'oreille, haussant un sourcil, cherchant du regard celui qui pouvait gueuler comme ça mon nom. Personne ? Je haussai les épaules. Tant pis, je devais halluciner, mais c’était pas grave. Ça m’arrivait parfois, fallait pas que je m’en fasse. « Lukas putain !! » Ah ? Je commençais à m’insulter tout seul ? Inquiétant. « Lukas ! Ici ! » Me stoppant net dans le couloir, me faisant rentrer dedans par tous ceux qui passaient par là, je finis par faire un tour sur moi-même. Après approximativement 480°, soit plus d’un tour complet, je réussi à trouver. Un blond un peu -beaucoup- plus petit que moi commençait visiblement à s’énerver. Mais j’y pouvais rien s’il était tellement passe-partout que je l’avais même pas remarqué ! En plus, quand il s’énervait, il rougissait violemment, alors ça lui faisait une drôle de tête. Mais bref. « Bon sang, il faut que je squatte les haut-parleurs de l’université pour que tu m’entendre enfin ? » Je haussai les épaules à nouveau, ne cherchant même pas à répondre. « Qu’est-ce que tu veux ? Y a un souci ? » Il retrouvait peu à peu sa couleur un peu pâle, un peu maladive, défronçant les sourcils. Pourtant, il faisait encore la gueule, et ça déformait son visage comme pas permis. Pourquoi est-ce qu’il était dans cet état-là ? « Je te rappelle qu’on est censés taffer ensemble sur le projet en histoire de l’art ! J’vais pas tout me coltiner tout seul ! » … Projet d’histoire de l’art ? De quoi il causait ? Croisant mes bras sur mon torse, je cherchais un peu dans ma tête, essayant de trouver ce à quoi il faisait référence. Un projet quelconque… Non, ça me disait rien… « Lukas, bordel ! Dis-moi que tu n’as pas oublié qu’on va être notés dessus, et que c’est assez important… » Je lui souris franchement, signe que si, j’avais totalement zappé. Il me frappa violemment l’épaule -enfin, aussi violemment qu’il le pouvait, ce qui n’était pas grand-chose, mais assez pour me faire tituber-, son visage reprenant des couleurs. « C’est pas possible… Pourquoi est-ce que je suis obligé de travailler avec toi ? J’aurai pu tomber avec n’importe qui, mais non… » Il se prit la tête dans les mains, l’air complètement désespéré. J’aurai presque été triste pour lui tiens… « Bon, c’est quoi ce sujet déjà… Tu veux qu’on s’organise comment ? On bosse cet aprem à la biblio, histoire de voir pour les recherches, et après on fait du tri ? » J’avais prévu carrément autre chose pour mon après-midi, mais je sentais que je m’en voudrai si jamais je le laissais se démerder seul. Et j’aimais pas trop m’en vouloir pour une chose à laquelle je pouvais remédier. Mais honnêtement, je ne voyais absolument pas de quoi il me parlait. Je veux dire, je savais que j’avais du mal à rester concentré sur un truc, mais j’aurai du réaliser si on m’avait parlé d’une quelconque notation, non ? C’était bizarre… « Ouais, ça me va. On fait comme ça. Bon, cet aprem donc ? T’oublies surtout pas hein… Non parce qu’en plus de zapper ça, il manquerait plus que tu me laisses tout seul là-bas, à tout rechercher en solo… » Il pouvait arrêter de se plaindre ? Ca serait cool… Parce que bon, lui, je l’aimais pas des masses… A chaque fois qu’il me parlait, il couinait. Et ça me soulait. J’avais envie de le prendre par les épaules, et de le secouer violemment, du style « aller mec, on se bouge un peu, et on arrête de tirer la tronche en permanence, ça nous changera ! »… En voyant que je restais silencieux, et que mon regard devait surement être aussi expressif que celui d’une carpe morte, il reprit. « Okay, cool ! Tu sais mec, j’t’aime bien ! Faut pas m’en vouloir pour ce que j’ai dit, j’suis content d’être avec toi pour ce boulot ! » Bon sang, pourquoi est-ce que je m’étais dit que je m’en voudrais ? Je crois que j’aurai pas regretté, tiens… Je tournai la tête, lui faisant signe de continuer, comme si je l’écoutais, sauf que j’en avais plus rien à carrer. J’observais un peu le reste du couloir qui s'était pas mal vidé, et les quelques personnes qui allaient dans tous les sens. Mon regard se posa sur une nana qui m’avait pas l’air bien à sa place, qui me semblait un peu paumée. Cool, j’allais pouvoir aider ! Et optionnellement, me sortir de cette situation qui commençait à me souler. Quittant sans cérémonie ce mec qui voulait pas me lâcher la grappe, m’interpellant à coups de « hey », de « Lukas » et de « connard, je te parle » -Ah oui, il m’aimait bien ?-, je m’approchais de cette blonde que j’avais remarquée. « Hey ! Excuse-moi de te déranger, mais t'as l'air de chercher quelque chose... Besoin d'un coup de main ? » Contrairement à ce qu'on pouvait penser, j'étais vraiment allé la voir pour tenter de l'aider, et pas seulement pour fuir l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
dîtes bonjour à
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Mer 21 Déc - 12:33


Non. Définitivement non, je n'aurais pas dû supplier ma mère de m'envoyer ici. Sincèrement, ce n'est pas que je m'intéresse aux autres élèves, mais bon dieu ! Comment font-ils pour seulement s'y retrouver ? L'université me fait penser à un orchestre mal organisé. Les élèves sont les cuivres, dans le fond, et ne cessent d'empiéter sur la partition des autres. Je secoue la tête, et regarde paresseusement autour de moi. Un grand brun apparaît au bout du couloir, harcelé par un petit blond ridicule. J'hausse les épaules, et reporte mon attention sur le supposé plan du campus. Je n'ai jamais eu un sens de l'orientation, pourquoi me forcer à me repérer seule ?

Alors que je relève la tête légèrement, je surprend le regard étonné d'une blonde. Je ne baisse pas le regard, je sais ce qu'elle pense. Je le sais parfaitement. « C'est quoi cette idiote. Décidément, l'université laisse entrer n'importe quel fauve, ici. Et regardez comme elle est habillée. Sa robe ressemble à une nuisette, et ses collants troués lui donnent l'air d'une prostituée.» D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours attiré l'attention des autres de cette manière. Pas de jupe à fleurettes, pas de top bien découpé et mignon. Je relève le menton, et défie cette idiote du regard. Un soucis ? Les gens ne peuvent pas s'en empêcher. Vulgaire, fière, et même exhibitionniste, tous les mauvais adjectifs ont déjà été utilisés pour me qualifier, et je laisse faire. Après tout, s'ils n'ont autre qu'à faire de juger sans connaître, sans savoir, autant les laisser s'amuser, n'est-ce-pas ?

La voix aiguë et colérique du minuscule blond refait surface, et je me tourne furieusement vers lui, lui intimant le silence. Il se trouve dos à moi, et, misérablement, je lance un regard désespéré sur son ami. Son ami...si tant est qu'on puisse réellement dire ça. Le brun fixe un point inconnu sur le mur derrière l'autre, et ne semble pas faire attention à ses dires. J'esquisse un sourire ironique, secoue la tête, et baisse les yeux vers mon fichu plan. Avec tout ça, je n'avais toujours pas trouvé le chemin qui menait à ma salle de cours, et, regardant ma montre cassée, je sursautais en constatant qu'il ne me restait qu'une quinzaine de minutes avant le début du cours de français, premier du trimestre.

« Hey ! Excuse-moi de te déranger, mais t'as l'air de chercher quelque chose... Besoin d'un coup de main ? » Je relève la tête, surprise de cette voix si proche de moi. Le grand brun. Je regarde distraitement derrière moi, vérifiant qu'il ne s'adresse pas à quelqu'un d'autre, et fronça les sourcils en le fixant. Rassemblant mes affaires, je ramène mon sac sur mon épaule et tire maladroitement sur ma robe, un air éméché sur le visage. Enfin, plongeant mes yeux bleus dans les siens, je daigne répondre. « Qui te dis que j'ai besoin d'aide ? » Manquant de faire tomber mon livre de français par terre, je lui adressais un regard qui se voulait être le contraire d'amical. Qui était-il, pour m'adresser la parole comme si l'on se connaissait depuis quelques temps déjà ? « Je n'en n'ai pas besoin. » a répondu la vilaine et effrontée petite fille. Lui lançant un regard de travers, j'avance de quelques pas, le nez sur ce plan, tout aussi indescriptible qu'auparavant.



Dernière édition par Effy L. Delange le Mer 4 Jan - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
dîtes bonjour à
Lukas A. Davenport
Messages : 93
Crédits : Unknown/Tumblr
Célébrité : Jared Leto
Situation : Célibataire
ID :
Réputation : 0



Feuille de personnage
Age: 27 ans
Etudes: Arts et Lettres
Club: Musique

MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Mer 21 Déc - 18:11

Comme si elle n'était pas sure d'être bien la personne à laquelle je m'adressais, la blonde que j'avais abordée se retourna, avant de reposer le regard sur moi. Rajustant sa courte robe d'un geste qui me semblait mal assuré, elle finit par me répondre, d'un ton que j'avais... Pas l'habitude d'entendre... « Qui te dis que j'ai besoin d'aide ? » Eeeeeeh, bonne question. Quelqu'un me l'avait dit ? Non, je ne crois pas. Enfin, personne à part moi-même, mais je doutais que ça compte réellement, comme réponse. Mais il fallait que quelqu'un me le dise pour que je m'en doute ? Je veux dire, y a pas moyen d'aider les gens sans qu'on nous fasse « hey, regarde la personne là-bas, elle à l'air d'avoir besoin d'aide, non ? » ? J'observais ses mouvements, esquissant un geste alors qu'un de ses bouquins manqua de finir par terre. Ah non, il restait en place. Livre à l'équilibre un peu précaire, non ? Je haussai les épaules mentalement. Je crois qu'elle maitrisait mal ses gestes à cet instant, même si j'ignorais pourquoi. « Je n'en n'ai pas besoin. » Au regard qu'elle me lança, je crois qu'elle voulait que je lui foute la paix... Et puis elle fixa le plan qu'elle avait entre les mains, comme si elle tenait un parchemin écrit tout en égyptien. Ça devait être absolument clair comme de l'eau de roche pour elle, je me trompe ? Sans pouvoir m'en empêcher, je me mis à sourire doucement. Ouais, je crois qu'elle avait besoin d'aide, mais qu'elle voulait juste se démerder seule avec ça. Dommage pour elle, c'était pas trop dans mes intentions. Pourquoi j'insistais ? Excellente question. C'est pas que je sois quelqu'un de particulièrement insistant, juste que quand j'ai une idée en tête, c'est dur de me l'enlever. Et là, mon idée, c'était de filer un coup de main à cette nana qui commençait déjà à s'éloigner. Aller, j'étais sûr que je pourrai peut-être l'aider ! Comment ça « sûr » et « peut-être » allaient mal ensemble ? « Sûre ? Tu m'as l'air un peu paumée... Enfin, j'dis ça... P't'être que tu t'entraines simplement pour... Je sais pas, moi... Une pièce de théâtre ? Si c'est le cas, faudra que je vienne voir, ça a l'air prometteur ! » Rire discret. J'arrêterais de dire des conneries un jour ? Quelques doutes là-dessus... Je me rapprochai d'elle à nouveau, reprenant. « Non mais plus sérieusement, tu cherches quelque chose ? Enfin oui, je suppose, parce qu'avec un plan dans les mains, j'vois mal ce que tu peux faire d'autre... Avec un peu de bol, je pourrai te dire où trouver ce qui te manque... » Mon regard passa du plan qu'elle tenait, à son visage qui reflétait un certain sentiment de... Hm, comment qualifier ça... Rébellion ? Ouais, c'était l'impression que ça me donnait. Ça se mêlait bien avec ce regard qu'elle m'avait jeté. Ensuite, je passai à sa tenue, assez particulière en fait. Drôles de collants. J'étais pas trop du genre à porter des fringues trouées, mais tout le monde a ses délires hein... Puis, je relevai la tête brusquement. Certaines personnes n'aimaient pas qu'on les détaille comme ça. Bah, au pire, elle me le dirait si ça la dérangeait... J'hésitais à lancer les présentations, parce que vue la manière dont elle m'avait gentiment rembarré -enfin, tenté de me rembarrer-, je doutais qu'elle soit trop décidée à échanger des formalités... Bon, ça pourrait attendre, j'étais pas à ça près. Et puis au pire, étant donné que je filais juste un coup de main, ne pas savoir son nom était pas grave, si ?.... Bon, je crois que je commençais à partir un peu loin. Faut pas que je me laisse divaguer comme ça...

(Sûr, désolé Wink #5B78A9)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
dîtes bonjour à
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Lun 26 Déc - 12:56


« Sûre ? Tu m'as l'air un peu paumée... Enfin, j'dis ça... P't'être que tu t'entraines simplement pour... Je sais pas, moi... Une pièce de théâtre ? Si c'est le cas, faudra que je vienne voir, ça a l'air prometteur ! » Oh, vraiment ? Mais quel rigolo celui-là ! Bravo. Je te décerne le titre du vanneur le plus ridicule du campus. Avant d'avoir le temps de ressasser une fois encore sa blague dans mon esprit, il s'approchait encore de moi, et je le regardais d'un air méfiant, tenant mon livre contre ma poitrine. « Non mais plus sérieusement, tu cherches quelque chose ? Enfin oui, je suppose, parce qu'avec un plan dans les mains, j'vois mal ce que tu peux faire d'autre... Avec un peu de bol, je pourrai te dire où trouver ce qui te manque... » Je relevais mes yeux bleus vers lui, un air peu avenant sur le visage. Quand allait-il enfin cesser de m'adresser la parole ? Si c'est un canular, il n'est absolument pas amusant. Qu'avait ce garçon à me suivre constamment. J’esquisse un pas vers la droite, et vois immédiatement son regard suivre cette direction. Resserrant encore un peu mon livre contre moi, je fronçais les sourcils.

Il me déshabille du regard. Dieu sait à quel point je déteste ça. En respirant calmement, je tâchais de ne pas laisser paraître mon trouble, et observais ses yeux passer de mes collants à ma robe, bifurquer sur mon sac légèrement éclaté, et revenir sur mes collants une dernière fois. Je lâche mon sac, et pose une main brutale sur ma hanche. Pour qui se prend-il ce...cet inconnu ? « Tu pourrais arrêter de me fixer comme ça ? Au cas où tu ne le saurais pas, regarder les gens que tu ne connais pas fixement se trouve être malpoli. » Je fis quelques pas en le dépassant, le menton relevé hautainement, avant de me retourner, mes deux nattes me fouettant le visage. « Oh, et tâche de prendre des cours. Tu es à court d'humour. »

Je ne prenais pas la peine d'examiner sa réaction, et tournait immédiatement les talons, un sourire sur le visage. Voilà bien longtemps que je n'avais pas laissé mon mauvais caractère refaire totalement surface alors que ce dernier n'attendait que ça. Un rire discret et cristallin s'échappa de ma gorge alors que je tournais à l'angle d'un couloir, espérant au fond de moi que le garçon me suive. Sans vouloir l'admettre, il n'avait pas tort. J'avais effectivement besoin d'aide. Et après tout, s'il était là, pourquoi ne pas en profiter, n'est-ce-pas ? Je jetais un coup d’œil derrière moi, et fit la moue quand je vis qu'il n'y avait personne. Je baissais encore une fois le regard sur ce foutu plan, et, découragée, je m'adossais au mur le plus proche et me laissais glisser jusqu'au sol, laissant tomber livre et sac sur le béton froid.

Ce n'est pas mon genre, de me décourager pour un rien. On dit souvent que l'espoir fait vivre. J'évite d'avoir de l'espoir. L'espoir détruit. Il écrase, pulvérise, réduit à néant. Me prenant la tête entre les mains, je considérais un instant le fait de rentrer dans mon studio, et de passer la première journée de cours à manger de la glace. Je me relevais difficilement, et alors que je venais à peine de ramasser mes affaires encore à terre, je fis demi-tour et rentrais dans quelqu'un. Je relevais sur la personne des yeux mécontents, mais un sourire se forma en moi intérieurement. Il n'avait pas abandonné l'idée de me coller, et bizarrement, l'idée ne me dérangeait pas plus que ça.


Dernière édition par Effy L. Delange le Mer 4 Jan - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
dîtes bonjour à
Lukas A. Davenport
Messages : 93
Crédits : Unknown/Tumblr
Célébrité : Jared Leto
Situation : Célibataire
ID :
Réputation : 0



Feuille de personnage
Age: 27 ans
Etudes: Arts et Lettres
Club: Musique

MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Jeu 29 Déc - 22:44

Visiblement, elle commençait à s’énerver. « Tu pourrais arrêter de me fixer comme ça ? Au cas où tu ne le saurais pas, regarder les gens que tu ne connais pas fixement se trouve être malpoli. » Je ne dis rien, ne réagis pas. Ouais, clairement, elle avait pas apprécié. Mais était-ce une raison pour se braquer comme elle le faisait ? Chais pas, peut-être bien… « Oh, et tâche de prendre des cours. Tu es à court d'humour. » Ses geste me semblaient exagérés… Comme si elle se forçait, comme si elle avait besoin de ça pour me faire passer un message. Avait-elle vraiment besoin d’en faire autant ? Niveau agressivité en tout cas, elle semblait avoir roulé sa bosse… Je ne pris pas la peine de répondre. J’avais parfaitement conscience que mon humour était à chier, c’était pas nouveau. Et si souvent on me disait qu’il fallait que je m’abstienne de tenter des blagues, je ne pouvais pas m’en empêcher.

Elle s’éloigna, la tête haute, clairement fière d’elle. J’aurai été un autre, j’aurai pété un câble à cause de sa réaction, j’aurai été désagréable, aurai attendu des excuses. Mais j’étais moi, et j’étais bien décidé à ne pas lâcher l’affaire. Je savais qu’elle avait besoin d’aide, pourquoi est-ce qu’elle ne voulait pas l’admettre ? Croisant mes bras sur mon torse, je la regardais s’en aller, haussant un sourcil alors que je cherchais à savoir ce qui pouvait bien la mettre dans cet état. Je veux dire, pas la peine de s’en prendre aux gens comme ça, sans raisons, si ? Ah, j’allais arranger ça moi, hors de question qu’elle continue à râler ! Je m’apprêtais à la suivre quand l’autre… Truc, revint à la charge.


« Lukas !! La prochaine fois que tu te casses comme ça, je te jure que tu te démerde pour le projet ! » Oh ? Vraiment ? Quelle merveilleuse idée ! Je sentais que j’allais repartir moi ! « C’est quoi cette idée de me laisser en plan alors que je te cause ? Non mais sérieux, tu t’es pris pour qui ?! » Je levai une main devant son visage. « Ta. Gueule. Tu commences sérieusement à me faire chier. Tu l’as pigé le message là ? Tu peux faire ce que tu veux, tu peux me refiler le boulot, je m’en contrefous. Lâche moi deux minutes trente tu veux ? J’ai vraiment pas que ça à foutre. La prochaine fois que tu me parles comme ça, tu manges mon poing. Là aussi je suis clair ? A moins que tu préfères que j’aille t’accrocher quelque part et que je te laisse te démerder ? Parce qu’étant donnée ta taille, tu vas avoir du mal ! » Cool, j’avais craqué ! Mon ton avait été sec, froid. Quelque chose qu’on avait pas l’habitude d’entendre, venant de moi. Mais c’était pas ma faute, hein. Fallait pas me chercher non plus. J’allais pas me laisser traiter comme de la merde. Il croyait quoi, que parce que j’étais quelqu’un de gentil, j’allais fermer ma gueule ? En tout cas, il avait encore perdu des couleurs, et semblait encore plus petit là qu’avant. Comme s’il s’était tassé. Il tentait de bredouiller quelque chose, mais je relevai encore ma main. Trop, c’était trop. Je me retournais, me lançant à la recherche de la blonde qui s’était cassée.

Je n’eus pas à chercher longtemps, parce qu’à peine avais-je tourné à l’angle du couloir que je la trouvais. Je m’approchais sans rien dire alors qu’elle se levait, et quand elle se tourna rapidement, elle me rentra dedans. Au regard qu’elle me lançait, elle avait l’air raviiiiiiiiiii de me voir ! Tant mieux, moi aussi j’étais content !


« Tiens, comme on se retrouve ! T'as retrouvé ton chemin, finalement ? »

Un simple sourire, qui contrastait clairement avec mon pétage de câble tout récent. J'étais pas lunatique. Presque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
dîtes bonjour à
Invité



MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   Mer 4 Jan - 18:08


« Tiens, comme on se retrouve ! T'as retrouvé ton chemin, finalement ? »
Mon sourire s'effaça, laissant place à une moue colérique exagérée. Si ce...garçon-dont-je-ne-connais-pas-le-nom met ainsi en avant de l'ironie pareille, il ne risquait pas de faire long feu avec moi. Connaissant mon caractère impitoyable, je le saisi par la main brutalement, essayant en vain de le tirer en avant. Sous un regard surpris, je lui fit signe d'avancer. Je n'avais jamais été réellement du genre à rester en place, et il est vrai que ce garçon, sous ses apparences calmes et gentilles, semblait tout aussi hystérique que moi. Il m'emboîta le pas, et, dans un soupire résigné, je lui fit habilement croire qu'il avait gagné ma confiance. « Alors. T'as un nom ? » Sans lui laisser le temps, j'enchainais sur une description de mon ancien lycée, et sur une critique plutôt malpolie de celle qui m'a élevée. Il semblait bien entendu surpris par ce brusque changement d'attitude, et je le prit de court en tournant sur la droite. A bien y réfléchir, j'allais peut-être bien rater mon premier cours de français pour rester avec un inconnu. Inconnu. Inconnu. Oui, c'est vrai tiens. Je me retournais brusquement, manquant de lui rentrer dedans pour la seconde fois, m'écartais un peu en secouant mes cheveux, et haussa les sourcils dans un air de défi. « Moi j'ai un nom. Je vais te le dire, parce qu'"inconnu", ça sonne mal. Je m'appelle Effy. Effy Lyra Delange. » En reprenant ma route sans plus attendre de réponse de sa part, je me dirigeais dans un couloir vide, ou presque. En effet, une bimbo me dépassant d'un bonne tête se dirigea vers nous, ses yeux s'illuminant à la vue de mon compagnon. En le dépassant, elle lui fit un signe aguicheur, puis son regard se baissa sur moi dans une moue remplie de pitié. « Sérieusement, là ? C'est quoi le problème, blondasse ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? T'aimerais le connaître ce mec ? Dommage pour toi parce que tu vois, là, il est avec moi. Et sincèrement, la prochaine fois, pour t'habille, cherche, ou tout du moins essaye, autre chose qu'un bout de tissu qui fait vingt centimètres. »

En tournant les talons, faisant claquer mes têtes sur mes joues, je fis signe au garçon de me suivre, priant pour qu'il ne prenne pas un air surpris, ou qu'il ne s'excuse pas auprès de l'autre garce. Tout en déblatérant un monologue sur l'inégalité vestimentaire et la surpopulation-idiote-estudiantine, je jetais des petits regards vers mon interlocuteur, attendant une réaction de sa part. Finalement, arrêtant de parler au beau milieu d'un phrase, je me tournais franchement vers lui. « Bon alors, c'est quoi ton nom ! » Un dernier sourire pour égayer le tout, et je partais en trottinant vers ce qui semblait être la sortie.

Revenir en haut Aller en bas

dîtes bonjour à
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Besoin d'aide peut-être ? | Effy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin d'aide peut-être ? | Effy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Besoin d'aide pour achat slack polyvalente
» Besoin d'aide pour -peut être- deux futurs membres *-*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
University of Texas :: Hors jeu :: Corbeille-